CAO.fr   BIMactu.com   CAO-formation.com   CAO.gratuit.com   newsletter   concours2016   
CAO-formation
publicité
 
 
 
 
Ce menu vous informe sur le dispositif du « Droit Individuel à la Formation » applicable en France

Les dispositions décrites dans cette page sont applicables pour les salariés d'entreprises françaises.
Si vous connaissez des dispositions équivalentes dans d'autres pays francophones, n'hésitez pas à nous les envoyer ( )

 
Nouvelle page 1

Votre formation grâce au DIF

Le Droit Individuel de formation (DIF) est une disposition de la loi française permettant à un salarié en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) depuis au moins un an de bénéficier d'une formation dont la durée dépend de son ancienneté dans l'entreprise : 20 heures de formation sont créditées par an et cumulables sur six ans maximum.

Si nous le présentons dans ce portail c'est parce que le DIF :

  • se prête bien à une formation courte durée (une à deux semaines) comme celles qui sont présentées sur CAO-formation.com
  • permet de s'adresser à des centres de formation continue, habilités et habitués à dispenser des stages pour les salariés des entreprises,
  • s'adapte bien à une situation de baisse d'activité comme c'est le cas en période de crise économique. Le DIF peut vous permettre par exemple de monter en compétence sur un logiciel donné (formation aux modules complémentaires).
     

Pour savoir quel est votre crédit d'heures de formation disponibles, il faut vous adresser à votre employeur (ou à la Direction des Ressources Humaines de votre entreprise).
Votre employeur doit être d'accord avec le choix de l'action de formation.

Rémunération et prise en charge des coûts de formation

Si la formation se fait pendant le temps de travail du salarié, ce dernier conserve sa rémunération normale.

Si la formation se fait en dehors du temps de travail, le salarié bénéficie du versement par l'employeur d'une allocation de formation, égale à 50 % de la rémunération nette de référence du salarié. Cette allocation, qui n'est pas soumise à cotisations sociales, s'ajoute à la rémunération du salarié.

Enfin dans tous les cas, le coût de la formation est pris en charge par l'employeur.

Pour en savoir plus sur le DIF : http://www.droit-individuel-formation.fr/

Et le CIF ?

Le congé Individuel de formation est plus contraignant à obtenir (deux ans d'ancienneté par exemple). On peut pourtant l'utiliser pour des formations courtes, même s'il est le plus souvent retenu pour des actions longues, voire pour changer de profession.

Pendant un DIF, même si le salarié fait toujours partie du personnel de la société, il en est absent et son salaire est pris en charge partiellement par un organisme partiaire, tout comme une partie des frais de formation. Le CIF est donc soumis à l'accord de l'entreprise et de ces organismes paritaires.

Pour en savoir plus sur le CIF : http://www.orientation-formation.fr/spip.php?article510

publicité
 
 
| Qui sommes nous ? | Référencer votre société | Mentions légales